EnQuête de Job

Tout pour trouver le métier qui vous convient

Domaines : Transport et Logistique > Personnel navigant du transport aérien

Ce métier vous correspond-il ?

Voici ses principales missions :

Il est adapté aux personnes ayant :

Voir tous les métiers ayant le profil Investigateur - Réaliste

En quoi consiste le métier de Pilotage et navigation technique aérienne ?

Ce métier peut aussi porter les noms suivants :

Et, potentiellement de façon annexe

Les savoir-faire spécifiques du métier

Dans quels environnement travaillent les Pilotes d'avions et assimilés ?

Secteurs

Les Pilotes d'avions et assimilés travaillent principalement dans les secteurs suivantes :

  • Armée

Structures :

Les Pilotes d'avions et assimilés travaillent principalement dans les structures suivantes :

  • Aéroclub
  • Compagnie aérienne
  • Compagnie aérienne avion-taxi
  • Constructeur aéronautique
  • Entreprise publique/établissement public
  • Société de Travail Aérien

Conditions :

Les Pilotes d'avions et assimilés travaillent dans les conditions suivantes :

Autre particuliarités du métier

  • L'activité de cet emploi/métier s'exerce au sein de compagnies aériennes, sociétés spécialisées dans le travail aérien, compagnies aériennes taxi, aéroclubs, entreprises privées, défense nationale (armée de l'air, de terre, marine, gendarmerie), ... en contact permanent avec les centres de contrôle aérien et les équipes au sol. Elle peut impliquer un éloignement du domicile de plusieurs jours.
  • Elle varie selon le type d'aéronef (avion, hélicoptère, ...) et le secteur (transport de passagers, épandage, ...).
  • Elle peut s'exercer en horaires décalés, les fins de semaine, jours fériés, de nuit et être soumise à des astreintes.

Devenir Pilotage et navigation technique aérienne : quelle formation, quels diplômes, quelles compétences ?

Formations et diplômes demandés

  • Cet emploi/métier est accessible à partir d'un Bac scientifique complété par la licence de pilote professionnel (Commercial Pilote Licence -CPL-) et des qualifications spécifiques (vol aux instruments -IR-, travail en équipage -MCC-, ...) à renouveler périodiquement.
  • Son accès dans les compagnies aériennes habilitées ou dans l'armée s'effectue sur concours avec un Bac scientifique ou professionnel et plus généralement avec un Bac+2 scientifique (Classes Préparatoires aux Grandes Ecoles -CPGE-, BTS, ...).
  • Il est complété par une formation théorique et pratique de plusieurs mois.
  • Une aptitude physique et mentale attestée par un Centre d'Examen Médical du Personnel Navigant -CEMPN- est indispensable.
  • Un casier judiciaire exempt de toute mention contradictoire est obligatoire.
  • La pratique de l'anglais général et technique est exigée.

Que faire après ? Perpsectives d'évolution

En règle générale, deux types de mobilité sont possibles. Vous pouvez exercer un métier proche, qui mobilise les mêmes compétences sur lequel vous aurez une expérience transférable. Vous pouvez aussi progresser verticalement, monter dans la hiérarchie une fois que vous aurez accumulé assez d'expérience.

Mobilité vers des métiers proches

Voici quelques idées de métiers assez proches, vers lesquels vous pourrez évoluer, ou sur lesquels vous reporter si le métier de cette fiche ne vous correspond pas totalement :

Mobilité en évolution professionnelle

Voici les évolutions professionnelles fréquentes après avoir exercé le métier quelques années :

Offres d'emploi Pilotage et navigation technique aérienne